Fonds musical d'Arenberg, Enghien

Le fonds musical des archives privées de la famille d’Arenberg à Enghien, d’une richesse tant quantitative que qualitative, n’est connu des musicologues et des musiciens que depuis une décennie. Les recherches de la musicologue Marie Cornaz au sein de ce fonds ont mené à la réalisation de deux inventaires publiés dans les volumes 1995 et 2004 de la Revue belge de Musicologie. Ces deux états des lieux nous révèlent qu’il s’agit d’une des collections privées les plus riches des anciens Pays-Bas, comprenant un patrimoine musical exceptionnel de dimension internationale de près de mille cinq cents ouvrages.
Le présent site propose la consultation de quelques illustrations présentant plusieurs manuscrits et éditions du XVIIIe siècle (voir illustrations) ainsi que de l'inventaire complet à télécharger en PDF.

L’achèvement du classement et de l’inventoriage de la collection musicale n’est que le point de départ d’un vaste projet de valorisation aidé par l’asbl Archives et Centre Culturel Arenberg (ACA). Celui-ci se concrétise par :


- la réalisation d’un livre : Les ducs d’Arenberg et la musique au XVIIIe siècle. Histoire d’une collection musicale (Brepols, 2010).

- la mise en valeur des œuvres musicales de qualité inconnues du fonds : participation à des projets d’enregistrement, de concert, d’édition de partitions


Pour toute demande ou question concernant le fonds musical, vous pouvez vous adresser à l'ACA par e-mail : aca@skynet.be. Celle-ci peut accueillir les personnes désireuses de consulter certaines partitions, uniquement sur rendez-vous et sur demande précise préalable. Les documents du fonds musical ne peuvent être ni copiés, ni scannés ni photographiés par les visiteurs, sauf en cas d'accord signé préalable. L’ACA peut également faire parvenir des copies par courrier ou par mail, après signature d’un contrat . 

Image
Marie Cornaz Docteur en musicologie
Image
Les ducs d’Arenberg et la musique au XVIIIe siècle. Histoire d’une collection musicale
Image
Francesco Maria Veracini (1690-1768), Amor dover rispetto, aria « Sung by Sig :r Farinelli », extraite d’Adriano in Siria [1735]
Image
Ludwig van Beethoven (1770-1827), Notturno pour fortepiano et alto arrangé d’un Notturno pour Violon, Alto et Violoncelle et revûe par l’auteur, op. 42, Leipzig, Hoffmeister, cot. 282. Fonds musical AAE (© Marie Cornaz).
Image
Michele Falco ( ?1688-après 1732), Corro le selve ei campi, récitatif, Ninfa crudele e bella, aria « Cantata a voce sola per cembalo », manuscrit. Fonds musical AAE (© Marie Cornaz).
Image
Charles-Joseph van Helmont (1715-1790), Pièces de clavecin, op. 1, Bruxelles, Jean-Laurent Krafft (RISM V 970). Fonds musical AAE (© Marie Cornaz).
Image
Jean-Baptiste-Maurice Quinault (1687-1745), Musique du Triomphe du temps, Paris, François Flahault (gravée par Mlle Louise Roussel) (RISM Q 106/QQ 106). Fonds musical AAE(© Marie Cornaz).