Book presentation: Le Rouleau d'Arenberg. Une histoire généalogique de la première croisade et des États latins d'Orient

Presentation by Mr Charles de Labarthe 

Mr Charles de Labarthe is art director at Labarthe Design and designer of the book.

"Au moment où M.de Luppé et M. Lebaudy m’ont parlé de ce projet pour la première fois, les élements mis à ma disposition étaient une reproduction numérique du Parchemin échelle 1 (format 33x267cm), ainsi que le déroulé complet de la transcription de M. Paviot, un rouleau d’environ 3 mètres composé de feuilles de papier A4 assemblées et annotées. La première étape a consisté à imaginer un façonnage permettant de mettre l’un en face de l’autre le parchemin dans son intégralité et sa transcription. Pour cela le leporello (dépliant ou livre accordéon) m’a paru être la solution la plus adéquate. Il permet de regarder le rouleau d’un seul tenant (détachable et manipulable), mais aussi d’être lu page à page, ce qui est idéal pour consulter le rouleau et sa transcription de manière simultanée. Un long travail de mise en page et de mise au point a été nécessaire pour donner vie au Rouleau d’Arenberg. D’abord sur le choix des typographies : des titres en Gothique en référence au parchemin, ensuite le texte courant en Times new roman, qui permet une lecture confortable. Les lettrines ont fait l’objet d’une interprétation contemporaine pour les pages d’avant-propos, de préface et d’introduction, contrairement à celles employées pour la transcription du rouleau, qui sont plus sophistiquées. Une attention particulière a été portée à la transcription des châteaux.

Une fois ce travail de mise en page terminé, tous les intervenants et notamment M. Paviot ont procédé à près de 7 relectures complètes du rouleau. La suite de cette belle aventure se déroule en Italie, pour mieux inscrire ces éléments imaginés à Paris dans le réel. Nous nous sommes assurés du respect de l’intensité des couleurs, je pense essentiellement au rouge et au vert. L’or Pantone a également fait l’objet de toute notre attention, et le choix d’un papier offset mat (et non un papier texturé) en a permis une transcription fidèle. Une longue et délicate étape de façonnage a débuté une fois l’impression séchée. Nous avons rainé (rainuré) et assemblé en feuillets le livre de transcription. Une fois ce dernier relié, nous avons assemblé les pages du leporello. Le fourreau a joué le rôle d’un écrin fait d’un papier Sirio rembordé sur carton."

Presentation by Prof. Jacques Paviot

Presentation by Professor Jacques Paviot, scientific editor of the book (pdf format)