Les ducs d’Arenberg et la musique au XVIIIe siècle. Histoire d’une collection musicale

back to the overview
Year

2010

ISBN number

978-2-503-53431-2

Language

French

Lire d'avantage sur la collection musicale d'Arenberg

Les ducs d’Arenberg et la musique au XVIIIe siècle. Histoire d’une collection musicale

Le présent ouvrage, richement illustré, propose une étude approfondie de la collection musicale des ducs d’Arenberg, qui fait aujourd’hui partie intégrante des archives privées familiales conservées à Enghien (Belgique). Cet ensemble exceptionnel de manuscrits et d’imprimés, en provenance de toute l’Europe, s’est constitué dès la fin du XVIIe siècle et tout au long du XVIIIe siècle. Son analyse offre l’opportunité rare de pouvoir mettre au jour des sources musicales inconnues des répertoires baroque et classique, de reconstituer l’histoire de leur présence dans la collection et, au-delà, de mettre en évidence la place que la musique occupa au XVIIIe siècle dans une famille aristocratique particulièrement influente dans les territoires de la future Belgique.

Une introduction retrace les grandes étapes de l’histoire de la famille d’Arenberg et de sa bibliothèque familiale. Trois chapitres traitent ensuite des ducs Léopold-Philippe (1690-1754), Charles-Marie-Raymond (1721-1778) et Louis-Engelbert (1750-1820) d’Arenberg. Dans la foulée de concerts, de représentations d’opéras mais aussi de contacts privilégiés tissés avec des musiciens, ceux-ci font l’acquisition de plusieurs centaines de manuscrits et d’imprimés où les noms de Lully, Haendel, Pergolesi, Paisiello, Grétry, Mozart ou Haydn côtoient ceux de personnalités musicales oubliées. Les identifications qui ont été effectuées mettent en évidence le caractère unique de nombreuses pages musicales de la collection, notamment celles proposant deux arias inconnues de L’inganno trionfante in amore de Vivaldi. Les sources et documents les plus significatifs sont reproduits dans l’ouvrage.